Présentation du projet Villes & Santé au Salon Innovative SHS

L’équipe du projet Villes & Santé participera au prochain salon Innovative SHS qui se tiendra les 16 et 17 juin prochains à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris (programme consultable ici). Nous présenterons le travail réalisé depuis plusieurs années ainsi que notre démarche d’ensemble consistant à réunir acteurs de santé, élus locaux et chercheurs autour de la production et du partage des connaissances. Le projet Villes & Santé disposera pour cela d’un stand (dans l’espace « Santé », le numéro du stand est A3). Le projet fait par ailleurs l’objet d’un article sur le site de l’alliance Athena !

visuel InnovativeCet espace dédié au projet que nous menons avec l’ensemble des partenaires de la plateforme géodépistage permettra aux visiteuses et visiteurs de découvrir la production des diagnostics locaux de santé réalisés par les étudiants géographes, de comprendre comment la santé publique se fait à l’échelon local, et quel rôle jouent les élus locaux dans la conduite de ces politiques. Le stand sera accessible les deux journées du 16 et 17 juin avec en permanence la présence d’un universitaire et d’un acteur de santé ou élu local. Ceci est particulièrement important pour la plateforme dans la mesure où ces tandems incarnent le travail partenarial et le décloisonnement que permet la conduite du projet Villes & Santé.

Nous vous donnons donc rendez-vous les 16 et 17 juin prochain au salon Innovative SHS !

InnovativesSHS_©CNRS2015©CNRS2015

Véronique Drouglazet de l'ARS Île-de-France, au stand Villes & Santé du salon Innovative SHS - juin 2015

Retour sur le salon Innovative SHS

Les 16 et 17 juin dernier, l’équipe de la plateforme géodépistage a pris part au Salon Innovative SHS se tenant à la Villette, à la Cité des Sciences et de l’Industrie. Deux jours durant lesquels plusieurs membres de l’équipe ont pu présenter le projet géodépistage à la fois à d’autres chercheurs en sciences sociales mais aussi à des acteurs de santé.

Situé dans l’espace consacré à la santé, le stand de l’équipe géodépistage était composé d’une tablette numérique où les visiteuses et visiteurs pouvaient consulter le blog du projet (et avoir ainsi accès à l’ensemble des études réalisées depuis 2010 par les étudiants) et découvrir la démarche multipartenariale et décloisonnée au travers de plusieurs présentations. Ces présentations que vous pouvez consulter ici portaient sur :

Le stand comportait également deux posters exposant la démarche géodépistage ainsi que le projet de recherche Déclic conduit depuis trois ans. Cette participation a été appréciée de l’ensemble de l’équipe. Pour le président d’Élus, santé publique & territoires, Laurent El Ghozi « le fait d’avoir été sélectionné montre l’originalité et l’intérêt de notre projet ». Pour Marianne Viot, en charge de la recherche Déclic, « il a été intéressant d’échanger avec d’autres chercheurs et de voir les types de travaux produits par les autres équipes. Nous avons pu partager notre démarche de co-production de connaissances, et notre expérience partenariale Villes & santé. » Véronique Drouglazet de l’ARS Île-de-France insistait elle aussi sur l’occasion donnée aux membre de l’équipe de rencontrer d’autres acteurs qui, bien que travaillant sur des sujets différents, partagent des méthodes et des démarches similaires : « Ma perception de cette participation est qu’il s’agit d’une occasion de rencontrer d’autres acteurs souvent eux-mêmes exposants, intervenant dans d’autres champs mais qui finalement se découvrent des points communs ou des méthodes et outils à mutualiser. » Avec cette participation, l’équipe géodépistage a ainsi conclu cette campagne 2014-2015 de la plus belle des façon.

Participation de l’équipe géodépistage à un séminaire vendredi 12 juin

L’équipe géodépistage participera à un séminaire organisé le vendredi 12 juin, à l’Université Paris 8 Vincennes – Saint Denis, par le laboratoire LADYSS. Une première partie de l’intervention sera consacrée à la présentation et au travail de la plateforme géodépistage. Zoé Vaillant, maître de conférence à l’Université Paris Ouest Nanterre, Laurent El Ghozi, président de Élus, santé publique & territoires, Sylvie Bréchenade, médecin coordinateur de PSVO95 et Véronique Drouglazet, Médecin Référent Prévention et Dépistage des Cancers à la Direction Santé Publique de l’Agenge Régionale de Santé d’Île-de-France, présenteront la plateforme et reviendront sur l’apport des diagnostics produits par les étudiants de master de géographie de la santé de Nanterre et Créteil. Une deuxième partie de l’intervention portera sur le projet Déclic, projet de recherche interventionnelle financé par l’Institut National du Cancer. la présentation sera assurée par Zoé Vaillant et Marianne Viot, chargée de recherche pour le projet. Pour plus d’informations, le programme est consultable ici.

Partager la connaissance: une vidéo de l’INSPQ

L’Institut National de Santé Publique du Québec travaille depuis de nombreuses années sur le partage de connaissances. L’approche qu’il défend est également celle de la Plateforme Géodépistage qui considère que la mise en mouvement du savoir ne peut se faire que si l’ensemble des acteurs est impliqué dès le début du processus de production. Pour mieux comprendre cette démarche, l’INSPQ a réalisé une vidéo extrêmement claire et ludique que vous pouvez visionner en cliquant ici.

Trois publications autour de Villes & Santé

Trois articles récemment parus reviennent sur la démarche promue par la Plateforme Géodépistage.

Le premier est paru dans la lettre d’information du pôle de ressources du Val d’Oise. Dans son numéro de février la lettre Résonances publie en page 3 un article intitulé « La géographie de la santé au service des acteurs locaux » où sont évoquées les études conduites sur Argenteuil et Sarcelles par les étudiants des Universités de Nanterre et Créteil.

Les deux autres articles sont parus dans le numéro de septembre 2014 des Cahier de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme et de l’Observatoire Régional de Santé d’Île-de-France. Dans ce numéro, intitulé Territoires, incubateurs de santé ?, deux articles reviennent sur la coproduction de connaissances entre acteurs, chercheurs et élus (« Coproduire des connaissances pour agir ») et sur la démarche des géographes de la santé en matière d’analyse des territoires (« Y-a-t-il une santé urbaine? »). Pour plus d’information sur ce numéro des Cahiers, vous pouvez consulter le site de l’IAU d’Île-de-France en cliquant ici.

Présentation de la plateforme Géodépistage

Depuis 2007, l’association Élus, santé publique & territoires (ESPT) et les géographes de la santé de Université Paris Ouest Nanterre la Défense travaillent ensemble dans le cadre d’un partenariat acteurs-décideurs-chercheurs. Ce partenariat vise notamment à produire des diagnostics locaux sur les déterminants des inégalités sociales et territoriales de santé dans les villes. Ces diagnostics participent d’une mobilisation des acteurs locaux et contribuent à une conduite de l’action publique basée sur une connaissance fine des inégalités socio-territoriales de santé. Ces diagnostics contribuent à un décloisonnement entre chercheurs, étudiants, acteurs de l’aménagement et de la santé publique (niveau local) et élus.

Ce partenariat a donné naissance en 2011 à la Plateforme Géodépistage. Cette plateforme s’inscrit dans, et concrétise, la démarche partenariale en organisant la production des diagnostics locaux. Elle constitue un dispositif de dialogue, de rencontre entre acteurs de santé, chercheurs et décideurs et contribuent à la co-production de connaissances sur les territoires. La plateforme est animée par Élus, santé publique & territoires. Nous vous proposons de découvrir cette plateforme à partir du diaporama suivant : Découvrir la plateforme Géodépistage.

Séminaire international à l’Université Paris-Ouest Nanterre la Défense : De la recherche à l’action (6 février 2015)

Le séminaire du vendredi 6 février 2015 s’est inscrit dans le prolongement de la journée de la veille consacrée à la restitution des diagnostics locaux sur le dépistage du cancer du sein. Dans le cadre de ce séminaire « Transfert de connaissances sur la production de la ville et lutte contre les inégalités » organisés par les laboratoires Mosaïques – LAVUE de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, l’équipe de géographie de la santé accueillait un chercheur de l’université de Berkeley en la personne de Jason Corburn et un représentant de la Ville de Richmond (Californie). Retrouvez ici le diaporama présenté par Jason Coburn, Shasa Curl et Gabino Arredondo. Des photographies de la matinée sont également consultables dans la galerie.

Retour sur la journée Villes & Santé !

Le jeudi 5 février dernier s’est tenue la 5ème édition de la journée Villes & Santé consacrée aux inégalités infra-communales de recours au dépistage du cancer du sein. Cette journée a été un véritable succès. 140 inscrits, plus de 90 personnes présentes, cette édition a été marquée par une très forte affluence. Surtout, la composition de l’auditoire récompense la volonté des porteurs du projet de travailler dans une dynamique partenariale. Étudiants, chercheurs, enseignants, élus locaux, chargé de prévention à l’Assurance Maladie, agents de l’Agence Régionale de Santé, coordinateurs ASV, médecins coordinateurs de structures de gestion en charge du dépistage, etc., l’hétérogénéité du public a contribué à des échanges riches et nombreux.

Les diagnostics réalisés dans 7 villes franciliennes (Antony, Argenteuil, Asnières-sur-Seine, Créteil, Paris 10ème, Sarcelles et Tremblay-en-France) ont été présentés par les étudiants les ayant réalisés. Ces diagnostics analysent et questionnent, en s’appuyant sur une approche quantitative et qualitative de géographie, les mécanismes de production des inégalités de participation au dépistage. Les diaporamas, ainsi que les posters et rapports des étudiants sont dès à présent en ligne (cliquez ici). Vous pouvez également revivre la journée en image dans notre rubrique galerie.